Covid et soins

Depuis deux ans, j’ai je reçois des  personnes infectées par le virus. grande fatigues, douleurs chroniques et souvent des problèmes respiratoires en début d'infection.

Un soin de dégagement de la sphère pulmonaire et un nettoyage complet des énergies vicier ont favorisé leur rétablissement. Bien sur, les vitamines et oligo-éléments sont des aides précieuses qui permettent de booster notre système immunitaire et permettent de lutter contre les virus (Vit D, C, Zinc …)

Ce protocole n’a rien de médical car je ne suis pas médecin. Il apporte juste une aide au mieux-être. Il ne vous sera en aucun cas demandé d’arrêter vos traitements

Avec la participation de plusieurs thérapeutes confrontés à cette problématique et après avoir échangé avec le Dr Luc Bodin, j’ai créé un soin afin d’améliorer le quotidien des personnes qui souffrent d’effets secondaires. Pour parfaire ce soin, je l’ai testé sur mon mari qui s'est retrouvé hospitalisé avec une température très basse, des maux de têtes permanents et il vomissait. il a également été prodigué à d'autre personnes pour notamment des tremblements inexpliqués, des maladies auto-immunes etc. d'autre symptômes tel que:  tremblements, vertiges, dérèglement de la thyroïde, grosse fatigue …

Comment se déroule ce soin spécifique en trois étapes :

J’ai remarqué que les gens vaccinés étaient irritables, colériques, impatients, déprimés et très stressés …

Je me suis donc intéressé à la relation corps / esprit.

- Un soin standard : ce soin permet de rééquilibrer tout le système énergétique, d’enlever l’énergie vicier qui impacte la bonne action de nos défenses immunitaires et enfin ce soin a des vertus relaxantes car il permet de remonter considérablement votre niveau vibratoire. Nous le savons le stress n’est pas notre ami notamment dans les processus de guérison, il ne fait qu’amplifier les effets néfastes. Ce soin standard n’ira pas jusqu’au fond du problème c’est pour cela qu’il est indissociable du soin de reliance et de l’isothérapie. 

- Un soin de (reliance) reconnexion à la source : la vaccination à tendance à couper les personnes de la partie supérieure de leur être, âme et conscience. Ces personnes se sentent parfois coupées de leur libre-arbitre, de leur sens critique. Elles sont irritables, colériques, déprimées et dans la plupart des cas en état de stress permanent.

Ce soin permet donc de (re)connecter la personne à son être permettant ainsi l’amélioration des effets indésirables. Ces effets seront améliorés voir disparaîtront.

Ce résultat est plus difficile à obtenir après une 2e injection et a fortiori une 3e. Mais rien n’est jamais perdu.il faut donc parfois plusieurs séances.

Une isothérapie pour lutter contre les effets néfastes

Une isothérapie du vaccin complétera le soin pour diminuer voir faire disparaître les effets indésirables suiteaux injections anti-covid. L’isothérapie est commercialisée sous forme homéopathique. Il est recommandé d’utiliser des dilutions korsakoviennes (K) qui sont plus réactives que les Hahnemaniennes (H).

Le principe est simple, elle redonne le vaccin à des doses infinitésimales pour neutraliser voire éliminer les restes des vaccins.

Une loi biologique énonce que pour une substance donnée « Il y a toujours une inversion de l’effet en fonction de la dose ». Si elle produit une action à dose pondérale, elle génèrera l’action inverse à dose infinitésimale (de  l’ordre du milliardième de milliardième de milligramme et davantage).

 L’isothérapie peut être utilisée dans trois situations : 

1. Au moment de la vaccination pour limiter le risque d’effets négatifs.

2. A la suite d’un vaccin même des semaines ou des mois après et même en dehors d’effets indésirable. C’est pourquoi, il serait conseillé de la prendre de manière systématique, d’autant qu’elle ne présente pas de contre-indication, ni d’effet indésirable.

3. En cas d’effet indésirable au vaccin comme une fatigue persistante, une perte d’odorat, des troubles cutanés, des allergies, des rhumatismes,…  L’isothérapie améliorera la situation… peut-être même la solutionnera-t-elle comme l’a constaté le Dr. Luc Bodin dans certains cas pour d’autres vaccinations.

L’isothérapie n’est pas pour autant une panacée. Elle sera un « plus » pour les vaccinés, sans pour autant forcément solutionner tous les problèmes, notamment ceux concernant les composants de certains vaccins. Donc, ne pensez pas qu’en prenant une isothérapie en même temps que le vaccin qui vous est fait, vous serez à l’abri de tous les problèmes. Cependant, son aide n’est pas à négliger car elle est un plus contre les effets pervers.